Grade 1 Crible 16 Wet Polished Max Havelaar - Vietnam

Un café directement venu du ‘nouveau monde’ du café. Le grain est uniforme et brillant, ne comporte pas de matières étrangères, et offre une tasse extrêmement douce pour un robusta.

Plus de détails


Connectez-vous
pour afficher les prix
HT / Sac

Connectez-vous
pour afficher les prix
/kg HT (Prix de référence au kilo / Hors demi-sacs)

Poids : 60 kg

Disponibilité : Ce produit n'est plus en stock


Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

Variété : Canephora

Période de récolte : Septembre

Préparation : Le polissage atténue l’amertume et le côté terreux du robusta, ce qui permet de l’inclure plus facilement dans les mélanges, sans annihiler les vertus des arabicas.

Premières exportations : Octobre/Novembre

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Les premiers plants de café ont été introduits par les français dans les années 1850. C’est au début du 20ème siècle que la production a fortement augmenté grâce à la conversion des petites exploitations en grandes plantations.

La production a fortement diminué pendant les années de guerre et la victoire du Vietnam du Nord a provoqué la collectivisation de l’agriculture, réduisant à nouveau la production. Mais les réformes de 1986 ont à nouveau autorisé les entreprises privées, provoquant ainsi un boom de l’industrie. Aujourd'hui, le Vietnam est le deuxième producteur mondial après le Brésil. Sa production avoisine les 24 millions de sacs pour une surface couverte de 571.000 ha.

Initialement, la production était centrée sur la culture du café de basse qualité mais récemment, le gouvernement a pris l’initiative d’en améliorer la qualité en plantant de l’Arabica. Aussi, les unités de recherche développent des plants améliorés en croisant des pieds Ethiopiens à des Catimors. Aujourd’hui, le Vietnam produit tous types de cafés durables hormis du biologique.  La certification la plus commune reste UTZ avec 400.000 sacs produits en 2011.

Les caféières sont gérées en monoculture et de manière intensive. Le Vietnam compte quatre régions de production : Dak Lak (la principale), Lam Dong, Gia Lai et Dong Nai.